p Avis des adhérents
/ Paroles d'adhérents

Ce que disent les adhérents de l'AABV

Parole d'adhérent n° 388 mise en ligne le 21-11-2019

Intervenir sans attendre

JLS, Aix, 20 nov. 2019 Merci de votre soutien /.../ Pour mon affaire, les chose paraissent réglées depuis le mois de septembre. Je pense que plusieurs personnes ont du se plaindre car le chien a petit à petit cessé d’aboyer. Peut être un déménagement ? Ainsi que d’autres chiens qui régulièrement entre 17 et 20 H, dérangeaient le quartier. Il faut effectivement intervenir sans attendre et dès le début des nuisances afin qu’elles ne s’installent pas. L’aide de l’association est pour cela très utile.

Parole d'adhérent n° 387 mise en ligne le 23-10-2019

Enquête interne dans 2 discothèques de Montpellier par un adhérent et résultat

M.D. (34), le 23 oct. 2019 ci joint le résumé de mes 4 nuits en discothèque et de la mise en œuvre par les gérants pour faire le moins de bruit possible cela fonctionne ; c'est difficile de demander plus ne serait ce que par rapport à ce qui se passe dans les autres discothèques du centre ville... bien cordialement 4 nuits d’immersion en discothèque (1 le mardi en semaine et 3 le samedi) A l'intérieur des discothèques la situation est sous contrôle avec 32 caméras, un chuteur (en permanence sur le parking pour que les personnes fassent un minimum de bruit), de 3 à 7 agents de sécurité et 5 à 7 barmans ( dont certains pompiers bénévoles) (qui enfilent tous à la sortie une veste orange, marquée STAFF, pour raccompagner et demander aux clients de ne pas faire de bruit) Moyenne d’âge des clients : elle est passée de 21- 23 ans à 18 – 21 ans Heure de fermeture : selon la clientèle en place : - en semaine : de 2h à 3h du matin (baisse de la musique 30 mn avant la fermeture) départ en petits groupes dès 1h - en WE : 5h à 5h 30 maximum ils arrêtent de servir de l’alcool à 4h 40 et offrent des « soft » aux plus alcoolisés, départ en petits groupes dès 2h Pourquoi les 32 caméras ; pour surveiller les débordements intérieurs de tout genre (casse de matériel, alcoolisation, vols, etc…) le mardi où j’étais présent un jeune s’était donné le challenge de mettre en défaut le système de sécurité incendie !!! 2 à 4 agents de sécurité à l’intérieur de l’établissement pour éviter tous débordements Insonorisation totale : tout le monde peut en faire la preuve : hors terrasse (ouverte uniquement l’été) La musique est régulée à l’intérieur par un capteur qui génère une lumière verte si elle est dans la norme, orange si dépassement 20% et rouge . A ma demande j’ai eu droit à de l’orange : à l’extérieur on n’entend rien, mais l’intérieur… En semaine, soirées très au point avec les BDE (bureaux des étudiants), qui représentent leur école ( de 100 à 400 entrées) . Avec un responsable du BDE organisateur +distribution de bracelets pour repérer les étudiants concernés. Au-delà de la fluidité du « trafic », on a aussi gagné avec la fin des navettes (garées station bus rue Poséidon) des clubs essentiellement le Milke et le Heat de St Jean de Védas, qui venaient récupérer les noctambules à la sortie de 2h). Maintenant les navettes partent de la gare St Roch. Je pense que pour le bruit le maximum est fait de leur côté pour éviter tous problèmes de voisinage.

Parole d'adhérent n° 386 mise en ligne le 21-10-2019

Remerciements

S.C. (06) le 21 octobre 2019 Je te remercie du courage et de la confiance que tu me donnes face à ce parcours de folie et te remercie de ton travail.

Parole d'adhérent n° 384 mise en ligne le 18-07-2019

Bonne nouvelle à Nogent : Aide de la Ville et de la P.M.

F.B. de Nogent sur marne (94), le 18 juillet 2019 Bonjour Madame B., Merci pour cette vidéo qui va surement nous permettre d’identifier un des deux auteurs. Je vais dès ce matin la transmettre à monsieur le Commissaire divisionnaire. Suite aux évènements du soir du 13 juillet je peux vous dire qu’un des individus a été interpellé et ramené en garde à vue. Comme je vous l’avais expliqué la Police Municipale était engagée pour encadrer la festivité du bal des pompiers. Néanmoins une fois celle-ci fini nous avons patrouillé avec Monsieur H. , responsable de la Police Municipale, sur le secteur VALOPHIS. Sur les directives de Monsieur le maire et de Monsieur H. nous continuerons à assurer un maximum nos patrouilles sur le secteur et je reste à la disposition des riverains pour les rencontrer s’ils le souhaitent. Ce sont grâce à ce genre de vidéo et/ou avec des noms précis des auteurs que nous arriverons à avancer dans nos procédures. Monsieur le maire souhaite déposer plainte au nom de la ville et engagera toutes les poursuites nécessaires contre tous les individus mis en causes et ce sans exception. Cordialement Brigadier-Chef Principal B. Police Municipale de Nogent Sur marne

Parole d'adhérent n° 383 mise en ligne le 06-07-2019

Ne pas répondre aux bruits par du bruit : le risque est réel

07 juillet 2019 /…/ TOUT CELA POUR VOUS DIRE QUE NOUS AVONS RECU CE MATIN UN COUP DE FIL DE LA GENDARMERIE DONT NOUS DEPENDONS, POUR NOUS SIGNIFIER QUE NOS VOISINS D'EN FACE AVAIENT PORTE PLAINTE CONTRE NOUS, PLAINTE QUI DOIT DATER DE PLUS D'UN AN !!!) POUR NUISANCES SONORES. EFFECTIVEMENT ILS NOUS ONT REPROCHES D'AVOIR "CRIE" EN PLEINE NUIT CAR LEUR CHIEN ABOYAIT. /…/ AUTREMENT DIT, NOUS AVONS ETE (ET NOUS SOMMES ENCORE) VICTIMES DES ABOIEMENTS DU OU DES CHIENS DU VOISINS, A PASSER DES HEURES SANS SOMMEIL ET C'EST NOUS QUI ECOPONS D'UNE PLAINTE, C'EST QUAND MEME LE MONDE A L'ENVERS !!!!

Parole d'adhérent n° 381 mise en ligne le 27-06-2019

La maudite PAC va être remplacée

R.C.D. de Breal/Monfort (35), le 27 juin 2019 Bonjour Anne, ça y est la libération arrive car le camion de forage est arrivé. Nous nous attendons à un réveil en fanfare demain matin car ce genre de matériel fait un bruit énorme et celà risque de durer plusieurs heures. C'est pour la bonne cause car la maudite PAC va être remplacée par un modèle géothermique et le groupe sera placé à l'intérieur du garage des bruiteurs. Bonne journée. R.&C.

Parole d'adhérent n° 380 mise en ligne le 18-06-2019

Ma dette est lourde

S.C. de Villeneuve loubet (06) le 18 juin 2019 /.../ Merci encore, ma dette est lourde vis-à-vis de vous. Amicalement

Parole d'adhérent n° 379 mise en ligne le 16-06-2019

Ras le bol du bruit !!!

MCB de Roscoff (29), le 14 juin 2019 j'espère que tu pourras signaler en bonne position sur le site la déception des adhérents qui avaient saisi le Défenseur des Droits. Cette année, c'est le summum avec les tennis, c'est absolument infernal et au moment où je t'écris j'ai des jeunes à jouer au ballon (impact) + chien qui aboit après le ballon + cris d'enfants + des adultes ... Après tous les dossiers transmis inutilement au Défenseur des Droits, j'espère que tu adresseras la conclusion nationale de l'AABV (avec copie 1er Ministre et Ministre de la Santé publique) sur la démarche qui a consisté à cautionner la carence de l'administration au détriment des citoyens...sans jamais rappeler la loi sur le bruit (dans les conclusions du rapporteur public je n'ai jamais un texte de loi sur le bruit de cité) J'en ai ras-le-bol du bruit... !!! Réponse de l'AAbV : oui un courrier général sera transmis au Président de la République sur le sujet.

Parole d'adhérent n° 378 mise en ligne le 08-06-2019

Au nom de notre collectif...

P.R. de Paris, le 7 mai 2019 Bonsoir, Toutes mes excuses, j'ai manqué votre appel /.../ Au nom de notre collectif, je vous remercie infiniment de votre action, vous et l'AABV: comme souvent en pareil cas, nous nous sentons assez démunis et avoir l'appui de votre association est précieux. Bonne soirée, bien cordialement,

Parole d'adhérent n° 377 mise en ligne le 05-06-2019

Il est sorti du deni

A.V., Paris le 05 juin 2019 Je continue à vous recommander quand certains rencontrent des problèmes. Vous êtes une référence. Je voudrais vous dire que concernant les miens, l'affiche sur ma porte sous forme de BD avec l'immeuble coupé en deux : "votre plancher est notre plafond" ; est très efficace ; de plus, à force de discuter avec le loueur, après d'ailleurs lui avoir rendu un grand service (le syndic voulait lui faire payer à tord la rénovation du balcon qui relève des charges communes comme je lui ai expliqué), il fait attention à ses recrutements. J'ai tenté la voix douce et l'intégrité et ça a fonctionné. Il est sorti du déni concernant le bruit et a vu que je suis une personne bienveillante et qui ne fait pas des histoires pour des riens : les gens s'enferment dans l'idée que l'autre exagère car ça les arrange de le penser : il y a beaucoup de psychologie dans ces relations de voisinage détériorées ; sauf quand il y a volonté délibérée de nuire ou des voisins déséquilibrés, il y a toujours de l'espoir pour résoudre hors des conflits. Mais il faut pouvoir retenir ses ressentiments face aux violences subies dues aux bruits. Il me semble que ce retour était important pour AABV.

Parole d'adhérent n° 376 mise en ligne le 25-05-2019

Etablissement : une fermeture administrative de 21 jours !

V.G. de Palaiseau (91) Bonjour, La préfecture nous a transmis l'arrêté de la fermeture administrative. Nous craignions qu'il ne fasse objet que du travail au noir et de points qui ne mettent pas en évidence notre gêne. C'est tout le contraire et nous nous en réjouissons pour la suite. Nous sommes en ce moment très actifs pour collecter des attestations de témoins (cerfa officiel) /.../ A bientôt,

Parole d'adhérent n° 375 mise en ligne le 22-05-2019

Je veux bien m'engager

SC de Villeneuve-Loubet (06), le 22 mai 2019 Bonsoir A, Merci pour l’excellent compte-rendu de l’A.G. Je l’ai relu trois fois pour bien me pénétrer de tout son contenu, toutes ses précieuses informations. Merci avant tout à vous et à toutes ces personnes bénévoles et compétentes. /.../ Vu l’inefficacité des services administratifs, police et mairie en ce qui concerne « les nuisances sonores de voisinage », je veux bien m’engager, déjà pour mon dossier, grâce à votre aide, pour faire respecter les lois, si besoin avec lettres recommandées et acharnement. Un gros travail est à faire localement, /.../ Amicalement

Parole d'adhérent n° 374 mise en ligne le 22-05-2019

Nous revivons

M.G. de Nort sur Erde (44), le 22 mai 2019 J’ai une bonne nouvelle: la poubelle à verres installée devant chez nous a été enlevée lundi. Son enlèvement a été plus facile et rapide que nous ne l’imaginions. En fait, plusieurs choses s’étaient passées depuis notre dernier échange: D’une part, nous avions reçu un courrier de la préfecture, nous informant qu’ils avaient bien reçu notre courrier (constitution du collectif et courriers adressés à la communauté de communes et à la mairie) et qu’ils avaient « saisi le Maire, pour avis ». Nous ne savions pas trop quoi penser de ce courrier (la préfecture aurait peut-être pu soutenir le maire dans sa démarche…). Par ailleurs, nous habitons un lotissement privé (nous sommes la dernière maison et la poubelle était installée, non pas dans le lotissement, mais sur la voirie de la commune). Il y a 10 jours se tenait l’assemblé générale du lotissement et la poubelle a été évoquée par des résidents du lotissement, gênés par les dépôts sauvages, même si elle n’était pas installée sur le lotissement, mais à quelques mètres. Mon conjoint a pris la parole pour parler du bruit, etc. Trois élus, dont deux adjoints, résident dans notre lotissement et étaient donc présents à l’assemblée. Nous avons été surpris, mais la majorité des copropriétaires (en particulier les jeunes) nous ont soutenus face aux élus. L’échange a duré et les trois élus avaient alors promis (oralement) que la poubelle allait partir. Nous n’avons pas crié victoire tout de suite car nous attendions une action ou un courrier écrit… 
La poubelle a finalement été enlevée une semaine après, jour pour jour. Je pense tout de même que la création du collectif y a aussi été pour quelque chose. La municipalité a pu constater que nous n’étions pas les seuls à nous opposer à la présence de ce container (et les élections municipales approchent aussi). Le lendemain de l’enlèvement, nous avons reçu un courriel de la communauté de communes nous indiquant que « nos remarques concernant les nuisances générées par le point recyclage » avaient été entendues et que la décision de le supprimer avec été prise conjointement par la communauté de communes et la mairie. Nous sommes contents et nous « revivons ». Surtout, nous retrouvons notre maison, où nous pouvons de nouveau vivre sereinement en famille, sans attendre et entendre le bruit du verre qui se casse. Nous vous remercions pour votre aide. Cela nous a été utile et nous a aussi redonné le moral car, lorsque l’on souffre ainsi du bruit, il y a de réels moments de découragement où l’on se dit que l’on ne va jamais réussi, seuls, à faire bouger les choses. Nous aimerions faire quelque chose pour l’association, mais nous craignons manquer de temps (je fais moi même partie du bureau d’une association sur le deuil périnatal et je sais que c’est chronophage). Nous parlerons de l’association autour de nous et de vos actions auprès de tous. Merci encore pour votre aide, votre temps et vos conseils, Cordialement,

Parole d'adhérent n° 373 mise en ligne le 10-05-2019

Le Shamrock'kafé est fermé !

V.G. de Palaiseau (91) Bonjour A., La fermeture administrative est tombée hier(pièce jointe). Nous allons fêter ça. Nous allons bientôt saisir la CADA pour obtenir de la mairie les autorisations d'ouverture de la terrasse et du jardin de l'établissement au public. /.../ A bientôt V.

Parole d'adhérent n° 372 mise en ligne le 10-05-2019

Trésors d'effort

P.D. de Cannes (06), le 10 mai 2019 bravo à toute l'équipe bénévole pour tous ces trésors d'effort à longueur d'année (après lecture du compte-rendu de la dernière A.G.)…

Parole d'adhérent n° 371 mise en ligne le 05-05-2019

Merci à tous pour vos petits mots ! L’Equipe de l’AAbV

Petits mots joints aux renouvellements d’adhésion ou aux pouvoirs pour l'AG du 06 avril 2019 IM P (09) : Meilleurs vœux et plein de réussite pour l’association. Merci d’avoir envoyé une relance écrite (on oublie trop vite les mails). Désolée du travail supplémentaire occasionné. F T (72) : Madame la Présidente, Je suis adhérent à votre association depuis 1998. Je vous indique re-adhérer pour l’année 2019 pour le 22ème fois consécutive. H P (13) : En remerciement à l’assistance déjà reçue et encouragements. M C (76) : Les « vieux » adhérents que nous sommes ne peuvent faire mieux mais souhaitent continuer à faire partie de votre association. Bravo pour tout ce que vous faîtes et bon courage, et il en faut … P B (44) : Je suis en relation avec madame W. depuis quelques mois, en raison de l’existence d’une première terrasse de café, qui ne respecte pas les clauses d’une AOT, et d’un projet de création d’une deuxième qui sera inévitablement source de nuisances sonores supplémentaires. Je vous joins un chèque de 50 euros car, une nouvelle fois, j’apprécie pleinement l’aide dont je bénéficie. S L (24) : J‘espère que l’année 2019 a bien démarré pou l’association en espérant que toutes ces lettres vont aboutir enfin !!! Un petit coucou à Anne L. que j’apprécie particulièrement. G D (02) : Je vous remercie de votre dévouement, pour tous ces problèmes concernant le bruit. Pour le moment, nous ne sommes plus concernés, mais avons souffert des années, donc je vous soutiens dans vos démarches. F B (75) : Bon courage, depuis 1984 les choses ont bien changé, nous qui aimons le calme, toutes les publicités montrent « la fête », « le bruit », « la musique » bruyante. R M (13) : Je reste à votre disposition pour toute étude et conseil concernant le bruit occasionné abusivement par les activités aéronautiques, son atténuation et son évitement. R B (13) : Avec toujours mes encouragements N V-H (13) : Merci à votre équipe pour tout ce que vous faîtes. A C (75) : Merci pour votre action C L (27) : Merci pour votre courrier, vous faîtes partie de ces gens qui luttent pour une cause importante. Nous avons la chance de résider dans un quartier très calme, avec des voisins, dont plusieurs sont devenus des amis. Nous sommes ici depuis 20 ans. Il faut préciser que notre rue est en bout de quartier –et vu nos âges 80 ans et plus- c’est appréciable d’être au calme. Recevez mes compliments et encouragements. S M (38) : Merci encore pour tous vos bienfaits R F (29) : Encore merci, et bon courage à tous ceux qui continuent à se battre pour ce grand fléau de notre société. L M (58) : En tant qu’automobilistes, on nous contrôle sans arrêt : pour la vitesse, pour l’alcool, pour les ceintures de sécurité, pour les sièges enfants , etc … alors que les propriétaires de chiens ne sont jamais punis : crottes partout en ville, à la campagne, aboiements intempestifs, chiens qui divaguent, propriétaires qui n’attachent pas leurs chiens pour les promener dans les lieux publics. Chaque personne a droit au calme, que ce soit en ville ou à la campagne. Parce qu’on nous dit souvent, on est à la campagne, les chiens peuvent aboyer. Non je regrette, les gens souffrent pareil à la campagne que dans les villes. Je vous remercie, bonjour à tous les adhérents et à tous les membres de l’AAbV. Bon courage à tous. E H (51) : Et toujours une qualité de travail remarquable. Merci aux acteurs de l’association. La gazette est claire, intelligemment rédigée. Je la photocopie à tour de bras, puis l’essaime dans les salles d’attente des pôles santé/cabinets médicaux/hôpitaux (seuls lieux que je fréquente maintenant). Lorsqu’on me véhicule, je fais faire des dépôts en boîtes aux lettres. Le facteur m’aide aussi, gracieusement et en toute discrétion, à quelques diffusions d’endroits repérés comme « à problématique connue ». Que les adhérents continuent d’être attentifs au problème de société que représente le bruit, même si le leur est résolu. Il est important de partager les efforts. En dehors de tout éclairage politique ou religieux, faire acte d’implication a pour vertu d’apporter satisfaction et estime de soi. C’est du travail bien fait, c’est ainsi que je le vis. Souvenez-vous, l’union fait la force. Oui à l’isolation, non à l’isolement. Une bonne et productive réunion.

Parole d'adhérent n° 370 mise en ligne le 29-04-2019

Fidèle depuis 22 ans

F.T. du Mans (72), le 28 avril 2019 Je vous remercie pour avoir pris le temps de rédiger personnellement votre courriel, et d'avoir pointé ma fidélité à l'association. Vos félicitations me touchent. /.../ Il est vrai que depuis 22 ans je suis adhérent, et ce pour soutenir une cause plus que louable : être tranquille à son domicile. Merci à vous ainsi qu'à tous les membres de l'association (AAbV). Très cordialement.

Parole d'adhérent n° 369 mise en ligne le 27-04-2019

J'ai su que vous étiez pro

V.M. de Drap (06), le 27 avril 2019 Bonjour A., J’ai fait la connaissance de ton asso via le site BRUIT.fr . J’ ai un eu très bon contact téléphonique avec un membre de leur équipe . En navigant sur leur page « ressources pour le citoyen » j’ai trouvé votre association ( ce n’est pas la personne ai tél qui m’en a parlé et ça pourrait ) . Je dois t’avouer que le 1er contact avec votre home page ne m’a pas du tout emballé. Votre site fait amateur , il ressemble à des sites de particuliers il y 10-15 ans .. MAIS… il n’y a que 2 asso référencées … une à Paris et une dans le 13.. alors je me suis dit … si il y si peu d’association référencée par l’association BRUI , qui est une structure nationale et qui a su donner les 1ers éléments de réponse à ma problématique.. j’ai tenté l’aventure… je t’ai envoyé un mail un peu comme une bouteille à la mer . Je risquais peu de choses. Je donnais un peu d’argent mais j’avais une visibilité donc une crédibilité auprès des institutions futures . En 2 temps 3 mouvements, j’ai su que vous étiez pro car dès mon paiement j’ai reçu une réponse et les 1ers conseils d’actions à entreprendre. En 24h tu as pris contact. Et j’ai vu ensuite que tu étais la présidente de l’asso. Alors je dis BRAVO et FELICITATION ! j’ai aussi proposé une aide dans le formulaire d’inscription qui a des bugs dans la rédaction de mémoire. /.../

Parole d'adhérent n° 368 mise en ligne le 21-04-2019

Climatisation d'une salle des fêtes... bonne nouvelle !

Y.D. de Villeneuve L. (31), le 20 avril 2019 Jugement du TA de Toulouse, audience du 03 avril 2019. Sur vos conseils j’avais choisi maitre Terrasse pour me représenter. Le jugement est en ma faveur. Yann Devaux

Parole d'adhérent n° 367 mise en ligne le 20-04-2019

Se savoir accompagné

V.M. de Drap (06), le 20 avril 2019 Chère A., Je salue sincèrement votre implication et votre sérieux . je vous remercie aussi pour vos précieux conseils . /.../ Nous sommes rassurés de nous savoir accompagnés de la sorte . Bien cordialement ,

Parole d'adhérent n° 366 mise en ligne le 10-03-2019

Cela peut encourager

M.C.D. de Croisy sur Seine (78) le 10 mars 2019 Je viens de lire dans la vie de l'AAbV (quelques bonnes nouvelles) mon message du 22 septembre 2018 ,merci d'en faire profiter ceux qui sont encore dans la gêne. Cela peut encourager certains à continuer la lutte.

Parole d'adhérent n° 365 mise en ligne le 08-03-2019

L'AAbV est essentielle

S.C. de Villeneuve-Loubet (06) le 8 mars 2019 J'ai, fait nouveau et inconnu, des pics énormes d'hyper-tension. causes: les bruits, l'impossibilité de dormir, l'irresponsabilité, voire la malhonnêteté des responsables locaux, les comportements extrêmes des bruiteurs et les conséquences de leur acte, les démarches qui se rajoutent encore en plus (dossier de Gendarmerie) Je réattaque vraiment, mais , calmement, mon corps en a souffert. Votre aide est essentielle, je connais maintenant les démarches et continue la route tracée. Mais c'est incontestablement un véritable parcours du combattant. Seul, cela doit être impossible sauf, peut-être avec une énorme somme d'argent. je vous ai envoyé sur internet la Procuration pour l'AG. Je pensais que ce serait au siège social et avais envisagée de m'y rendre, mais Paris est plus central et c'est très bien pour tous. L'AAbV est essentielle, merci à chacun, je comprends que certaines victimes abandonnent, découragées, je continue. heureuse de vous avoir rencontrée.

Parole d'adhérent n° 364 mise en ligne le 22-02-2019

Bonne nouvelle

J.N.O, de Solente (60), le 22 fev. 2019 Bonne nouvelle, le tribunal m a donné raison : la Ste... est condamnée. ca a pris le temps mais on y est arrivé reste qu elle va faire appel pour faire durer je pense. Pour information, le TGI de Compiegne en 1ere instance condamne la Societé... globalement à 65 000 euros + les depens et frais d expertise.

Parole d'adhérent n° 362 mise en ligne le 20-02-2019

Cela fait du bien...

Bonjour Madame, C'est une très bonne idée car il est difficile de faire venir un huissier au bon moment et leurs tarifs sont vraiment très élevés ... Encore un grand merci notamment à vos délégués, Mme L. et M. D., qui ont eu la gentillesse de faire suivre ma demande auprès de vos adhérents! M. F. m'a contacté et j'ai rencontré M. L. qui est vraiment très sympathique. Par ailleurs, j'ai longuement discuté avec Mme P.... cela fait du bien de pouvoir échanger avec des personnes ayant les mêmes problèmes de nuisances sonores! Donc MERCI à vous et à toute votre équipe ! Très bonne journée (Et merci pour l'imprimé à utiliser pour les attestations de témoins)

Parole d'adhérent n° 361 mise en ligne le 20-01-2019

Merci d'exister

M.B. Chavanod (74), le 20 janvier 2019 Bonjour, A tous les menbres de l'association Antibruit de Voisinage Je vous présente mes Meilleurs Voeux pour cette nouvelle année, Que cette année 2019 continue d'être riche en actions et en réussite pour faire valoir nos droits à la tranquilité et à la santé. Je sais que les procédures sont longues et couteuses: restons patient, persévérant et soyons unis et solidaires. Merci d'exister.

Parole d'adhérent n° 360 mise en ligne le 20-01-2019

Precieux renseignements...

S.C. Villeneuve Loubet (06) le 19 janvier 2019 Bonsoir, chère Madame Je vous remercie pour tous ces précieux renseignements reçus et votre aide si concrète, tellement espérée.

Parole d'adhérent n° 359 mise en ligne le 18-12-2018

Toute ma reconnaissance et mon bon souvenir

S.T. Paris, le 19 dec. 2018 Bonjour Anne, bonjour à toute l'équipe de l'AAbV qui gardez toute ma reconnaissance et mon bon souvenir car vous m'avez véritablement aidée à tenir bon, à relever la tête quand je la perdais... Et en définitive à retrouver mon environnement calme. Inoubliable. Je lis /.../ que vous continuez fermement à vous battre pour une prise en compte écologique du problème de bruit et que des avancées concrètes marquent le chemin, BRAVO

Parole d'adhérent n° 358 mise en ligne le 18-12-2018

Bon Noël à tous

S.C. (75) Paris, le 18 dec. 2018 Bonsoir Anne, Nathalie, et toute l'équipe d'AAbV, Je vous remercie pour vos vœux et pour le soutien que votre association procure. Je vous souhaite à mon tour une très belle fin d'année, ainsi que de joyeuses fêtes. Bon Noël à tous.

Parole d'adhérent n° 357 mise en ligne le 17-12-2018

On s'accroche

L.N.C.F.M. de Nielles les Calais (62), 17 dec. 2018 Bonjour, comme vous dites, c'est dur de s'accrocher, l'idée de déménager est présente, mais maintenant si on part ça sera après qu'il est dégager sa pompe !!! Des le mois de mai je me sent mal. On tient bon, grace a vous , l'association, et notre délégué, qui répond à chaque mail avec patience. La conciliation a échoué, rien d'étonnant sachant que ça fait 6ans que lon est embêter. Affaire a suivre, j'espère qu' avec le temps et notre patience la justice nous donnera raison. On s'accroche !!! Belle fête de fin d'année

Parole d'adhérent n° 356 mise en ligne le 03-12-2018

Parole d'un conciliateur à ne pas suivre...

G.D. de Versailles (78), le 03 décembre 2018 Je voudrais vous décrire un processus, que vous devez connaître ou que vous avez probablement expérimenté, que je subis moi-même, et qui est assez pervers : - vous avez horreur du bruit - vous respectez vos voisins ET vous y faites très attention. - quand ces voisins font du bruit vous vous " recroquevillez " encore plus de peur de les exciter. - vous tenez cette situation autant que vous pouvez !!!! - puis un jour vous prenez le courage de dire à votre voisin qu'il devrait vous respecter et faire moins de bruit . - et vous vous faites envoyer sur les roses . - Pourquoi ?? : bien sûr parce que ce sont des idiots mais aussi pour une raison qui vous fait tomber les bras....ils vous disent que eux ILS N'ENTENDENT RIEN , TOUT EST CALME . - c'est à dire que vous avez créé les conditions de votre malheur !!!! C'est d'ailleurs le conseil que m'avait donné un conciliateur municipal l'année dernière : " la solution pour vous c'est de faire plus de bruit qu'eux" ...... C'est pas simple la vie !!!!?

Parole d'adhérent n° 355 mise en ligne le 27-11-2018

Tristes méfaits du bruit sur la santé : crise cardiaque

CRAAC81, Albi, 20 novembre 2018 J-P G, un des plus proches riverains du circuit d'Albi est entre la vie et la mort. Il faut savoir qu'il a été gêné , stressé , une fois de plus par le bruit du circuit où ça a tourné dimanche 18 nov. toute la journée. Il y avait un bruit infernal. Journée considérée non bruyante, par la mairie d'Albi son délégataire et le préfet /.../ Les autorités ont été parfaitement informées qu'il s'agit d'un riverain cardiaque comme il l'a dit lors du reportage de FR2 , il a fait partie des riverains qui ont porté plainte à la gendarmerie /.../ Ironie de l'histoire, c'est chez eux qu'a été réalisée la banderole où on demande au préfet d'appliquer la loi avant un autre Sivens, page d'accueil du site du CRAAC81 www.craac81.fr Lundi 19 nov, il a fait une crise cardiaque chez son médecin lors d'une visite médicale.Il a été ranimé à l'aide d'un défibrillateur et a refait une autre crise cardiaque . Le samu l'a emmené dans une clinique où il a été plongé dans un coma artificiel de 48 heures. 48 h après il a été procédé à une tentative de réveil qui ne s'est pas bien passée, il a eu des soubresauts. Il a été remis dans le coma hier. /.../S'ils arrivent à le ranimer, il devrait être victime de séquelles neurologiques importantes. /.../

Parole d'adhérent n° 354 mise en ligne le 15-11-2018

Travail remarquable

M.C. de Marseille (13), le 15 nov. 2018 Bonsoir, C’est moi qui vous remercie de votre aide et de votre soutien. /.../ Vous faites un travail remarquable et je souhaite que les démarches du collectif R.G. aboutissent. La suppression du droit de terrasse me semble être la solution. Espérons que les voisins se donnent, grâce à votre soutien, les moyens de l’obtenir. Bien à vous

Parole d'adhérent n° 353 mise en ligne le 12-11-2018

L exceptionnel Guide du CNB

JPM.A de Deols (36) le 12 nov. 2018 BONJOUR Madame L., Un grand merci pour votre courrier. Et nos excuses pour le retard à vous répondre. Ci-joint les deux réponses « polies « des deux Ministres interpelés sur le scandale des nuisances sonores des pompes à chaleur. Nous avons un rendez-vous avec un autre député en septembre qui a demandé une enquête parlementaire sur " l’implantation des éoliennes", il semble y avoir une relation entre les deux nuisances: Espoir: enquête parlementaire sur " l’implantation des pompes à chaleur »!!! En france. Un grand merci aussi pour l’ exceptionnel guide du CNB sur les modalités de constat auditif des nuisances sonores de voisinage!!! Une bible !!! Il nous a permis de réfuter point par point (dans nos observations sur des conclusions adverses) un constat folklorique défavorable, faisant foi!!!, signé par un agent assermenté ASVP de la mairie, incompétent ( 8 semaines de travail jour et nuit) . Nous Espérons être agréés par le juge avec l’appui d’une référence officielle: le guide du CNB /.../ La question de la compétence et de la responsabilité de certains agents assermentés, de certains experts judiciaires, de certains conseillers juridiques, de certains avocats, de certains maires, de certains services de police, de certains juges, de certains médecins, et de certains politiques reste posée. Le pire reste l’incompétence absolue , l’irresponsabilité assumée , l’ignorance crasse et l’appât du gain de la plupart des installateurs de pompe à chaleur: constat après enquête personnelle auprès de plusieurs d’entre eux totalement libres de continuer à pourrir la vie des victimes futures sans aucun contrôle!!!

Parole d'adhérent n° 352 mise en ligne le 05-11-2018

C'est cuit pour elle !

A.R. de St Mathieu de Treviers (34), le 05 nov. 2018 Bonjour A., /.../ Quant au restaurant, à force de crier sur tous les toits (Préfecture, Mairie, Police/gendarmerie ...) son non respect des mesures nécessaires et légales préalables à l'ouverture d'une telle structure, elle s'est vu refusé son agrément ERP cat 5, donc c'est cuit pour elle ! Du coup elle a rendu son tablier (c'est le cas de le dire !) et rompu son bail, c'est un particulier qui a repris. Ouf ! J'en profite pour te remercier encore de ton aide. À bientôt donc et bien amicalement, Alain le gaulois ! ☺

Parole d'adhérent n° 351 mise en ligne le 23-09-2018

Puisse-t-il en être ainsi pour tous

MC.D. de Croissy sur Seine (78), le 22 sept. 2018 Bonsoir Madame L., C'est MCD, de croissy sur seine, merci de votre message. Autre temps autres moeurs, une vidéo m'aurait été bien utile en 1995 pour identifier mes voisins bruyants (chiens) Madame S. et M S. ont pourtant eu raison de ce notable qui se sentait bien au dessus des lois et qui a fini par céder après un constat d'huissier avec contrôle sonométrique. Ce personnage est toujours là mais il a cessé son tapage depuis ce jour, c'est pourquoi je continue à adhérer pour les autres. Deux autres voisins mitoyens se sont installés et je suis heureuse de leur présence. Nous sommes bien amis et comme je suis seule chez moi maintenant que mon mari est décédé et que mon fils est en province, ils me chouchoutent et nous nous rendons mutuellement service. Puisse-t-il en être ainsi pour tous les adhérents. Que la Ste Victoire protège Mme L. et les adhérents. Bien à vous

Parole d'adhérent n° 350 mise en ligne le 20-09-2018

Bravo

C.D. de Nantes (44), le 20 sept. 2018 Bravo encore et toujours pour votre engagement et vos actions!

Parole d'adhérent n° 349 mise en ligne le 26-08-2018

Le silence est notre grand jardin

J.M. de Gardonne (24), le 25 aout 2018 Bonjour A., tout d'abord, je tiens à vous remercier pour votre engagement et le soutien que vous m'avez apporté alors que j'étais dans ce moment difficile. /.../ Depuis 10 jours, tout va bien. /../Toujours est il que je ne relâche pas la vigilance. Le silence est notre grand jardin, cultivons le avec joie. Bien à vous.

Parole d'adhérent n° 348 mise en ligne le 23-08-2018

Victoire ! Le Motel est fermé

F.C. de Biscarrosse (40) le 22 aout 2018 > Objet : Fermeture Le Motel > >Bonjour, Victoire Le Motel bar est fermé. /.../ Bonnes journées tranquilles en perspective. /.../ Cdlt,

Parole d'adhérent n° 347 mise en ligne le 09-08-2018

bonne nouvelle : jugement gagne en 1ere instance - a suivre

C.A., Chaumont (52) le 09 aout 2018 Dans notre affaire de restaurant faisant du bruit par mitoyenneté dans notre domicile, je viens d'obtenir du TGI en référé la reconnaissance d'une nuisance illicite et la condamnation en conséquence à savoir : - sous 15 jours, arrêt des appareils - versement d'astreintes de 150 € par jour de retard - obligation de faire des travaux par entreprise spécialisée, apporter la preuve de leur efficacité et retour en référé si nécessaire - provision de 5 000 € de DI pour la restriction de jouissance de notre habitation à cause des nuisances et l'atteinte à la santé et à la condition morale de l'existence - 1 500 € au titre de l'article 700 - et les dépens. C'est une victoire et je fais le point cet après-midi sur les modalités pratiques de la mise en oeuvre avec Maître DAHAN dont j'apprécie les prestations.

Parole d'adhérent n° 346 mise en ligne le 26-07-2018

Nous profitons pour la 1ere fois en 12 ans...

B.P. de St Andre d'O (30), le 25 juillet 2018 Bonsoir mesdames, juste pour info, La saison des locations saisonnières bat son plein : Il y a cette semaine (que) 7 personnes chez les W. + les proprios (2). Le bruit reste "contenu" dans des proportions acceptables car les W. veillent. A suivre, Bien cordialement, Nota : Nous profitons pour la première fois en 12 ans de notre extérieur. Merci à toutes pour votre aide.

Parole d'adhérent n° 345 mise en ligne le 12-07-2018

Solution amiable pour chauffe eau thermodynamique

JP.P.L.L. de Seyssinet P., le 12 juillet 2018 Bonjour monsieur, > Nous vous recontactons au sujet des nuisances sonores du chauffe-eau thermodynamique de nos voisins pour vous informer que nous avons trouvé une solution amiable qui réduit de manière significative les nuisances nous permettant de vivre un peu plus sereinement. Nous attendons cet hivers lorsque le chauffe- eau fonctionnera à plein régime pour faire un bilan définitif. > Nous avons fait appel aux conseils d'un plombier qui dans un premier temps a modifié l'installation en déplacant les bouches d'extration d'air vers le sol et en installant un piège à sons. Puis dans un second temps,nous sommes rapprochés de Monsieur Dubard qui nous a conseillé sur la fabrication d'un caisson anti- bruit. > Si toutefois cela ne suffisait pas, nous pourrions encore installer un panneau anti-bruit en limite de propriété en se conformant aux indications de Pac Silence (info@pac-silence.fr) > Si un membre de l'association est confronté à des nuisances sonores dues à un chauffe -eau thermodynamique, nous pourrons bien sur lui fournir le schema de réalisation. > Nous vous remercions pour votre écoute et vos conseils ainsi que monsieur Dubard qui nous a transmis beaucoup de conseils techniques pour la réalisation de ce caisson. > Très cordialement

Parole d'adhérent n° 344 mise en ligne le 11-07-2018

Je commence à ressuciter

A.L. de Duras (47), le 11 juillet 2018 Bonsoir Mme L. Hier, j'ai fait la connaissance de Mr F. et il m'a expliqué beaucoup de choses. Je lui sais gré de son aimable patience à mon égard. Il m'a déjà envoyé deux courriers que je me suis empressée d'amender et de lui renvoyer. J'ai parlé de vous autour de moi ici à Duras et les gens m'ont demandé de la documentation. Grâce à vous et à l'instar de mon nom de famille, je commence à ressuciter. Je sais que le chemin est très long, j'ai déjà tenu plus de 11 ans avec un burn-out et un problème de thyroïde.... Merci infiniment pour votre efficacité. Je garde contact avec l'association. Merci à vous

Parole d'adhérent n° 343 mise en ligne le 10-07-2018

Le monde à l'envers

M.B. de Chavanod (74), le 10 juillet 2018 Bonjour, Je suis victime de bruits de voisinage et plus précisément de comportement. Je suis dans une situation très compliquée, très particulière. C'est nous (moi et mon conjoint) qui sommes les fauteurs de trouble parce que nous demandons le droit à la tranquillité. "c'est le monde à l'envers", des habitants s'acceptent à recevoir des invités en étant très bruyant entre 22H00 et 1H00 du matin environ : - cris, rires, musiques et conversations très élevés qui raisonnent dans la nuit, chants sous forme de karaoké. Les conversations peuvent être très audibles même si certains habitants ne sont pas juste à côté. Des enfants crient jusqu'à minuit. Pour le mois de juin nous avons eu juste un week end de calme. Et pourtant nous ne vivons pas dans une cité de HLM. Mes parents ont connu des problèmes de voisinage. Une chienne pleurait la nuit sous leur chambre et face celle-ci, de l'autre côté de la rue, un jeune jouait de la guitare la nuit. Les immeubles étaient très ancien. Les carreaux ne tenaient presque plus aux fenêtres. Cela fait très longtemps. Car ma mère a 80 ans cette année. Elle n'habite plus dans cette immeuble. Voilà, je pourquoi je soutiens la lutte contre le bruit de voisinage. Cordialement.

Parole d'adhérent n° 342 mise en ligne le 05-07-2018

Temoignage, un dur combat

Témoignage de A. (Côtes d’Armor), le 05 juillet 2018 A toutes les victimes de bruit dont je suis, Depuis 21 ans, je subis des agressions sonores répétées due à la diffusion de musique amplifiée émanant des locaux du centre de vacances voisin. En 2005, la Cour d’Appel de R. a jugé que des activités de colonies de vacances n’avaient pas vocation à être bruyantes et a condamné l’association propriétaire des locaux en leur faisant interdiction de faire usage de haut-parleurs et de diffuser de la musique hors locaux et espaces non insonorisés, le tout sous astreinte de 250€ par infraction constatée, estimant ces mesures suffisantes à faire cesser les troubles anormaux… Malgré l’interdiction, les nuisances de même type ont continué : fêtes bruyantes durant le week-end qui durent en moyenne jusqu’à 5 h du matin… : en journée, musique en bruit de fond pour accompagner les activités des enfants que nous, enseignants, récupérons fatigués, agités, avec des problèmes de concentration, dès la rentrée scolaire… Des enfants peuvent-ils se reposer, dans un tel centre, quand les animateurs mettent de la musique toute la journée et s’adonnent à des formes de tapage nocturne diverses pendant que les enfants « dorment » à proximité ? Je précise que j’habite dans un endroit classé en zone Natura 2000, protégé par la loi Littoral , dans un hameau de quelques maisons la plupart du temps inoccupées car il s’agit de résidences secondaires C’est donc dans un environnement extrêmement calme, hors agglomération, exempt de tout commerce, éloigné de toute infrastructure routière, que sont autorisées de tels débordements sonores, avec la complicité du maire, président de l’association qui rentabilise ses locaux en les louant pour des festivités !!! Suite à la réitération des bruits pourtant condamnés, j’ai réussi, avec beaucoup de difficultés, à collecter quelques attestations de témoins assez courageux pour ne pas craindre d’éventuelles représailles et surtout prêts à se battre pour défendre leurs droits. Nouvelle procédure en 2010, puis en 2015, gagnées. Quelques améliorations mais souvent de la musique en bruit de fond (bruit de basses en journée quand le centre est occupé, à croire que le silence est une calamité) et les week-ends festifs bruyants se sont multipliés du fait de l’agrandissement des locaux, tapages insupportables pour qui n’a que le week-end pour se reposer. Que les choses soient claires : chacun a le droit de faire ce qu’il veut chez lui à condition de ne pas gêner autrui. La dernière procédure, qui a de nouveau condamné les faits en janvier dernier, a été frappée d’appel par la partie adverse. L’arrêt rendu par la CA de R. dernièrement, bien qu’elle confirme la condamnation, appellent les observations suivantes : - je passe pour une enquiquineuse (pour rester polie), le caractère « obsessionnel » de ma démarche étant souligné… - les termes dégradants et calomnieux à mon endroit utilisés par la partie adverse dans ses écritures, et dont mon avocat avait demandé la cancellation, ont été tolérés par les juges au nom de la liberté d'expression (j'aimerais bien voir la réaction des juges si, au nom de la liberté d’expression, je les accusais de laxisme et de partialité, reproches qui seraient pourtant justifiés au vu de la suite des faits ci-dessous exposés…) - pour me "punir", le juge m’a ôté l'art. 700 accordé en première instance, et ce sans motiver sa décision (ce qui constitue une faute). Or pour faire liquider l’astreinte, je n’ai pas d’autre choix que de faire une procédure devant le Juge de l’Exécution… - il a refusé la prise en charge des frais de constat d'huissier par la partie adverse quand d'autres juges les accordent parce qu’ils estiment que les attestations produites doivent être consolidées par un constat d’huissier dont le coût n’a pas à être supporté par la victime. - je démontre, photos à l'appui + témoignages, que des fêtes ont continué au plus près de mon domicile, dans les anciens locaux. Le juge a juste retenu que l’association avait fait des efforts en édifiant de nouveaux locaux 30 m plus loin, sans tenir compte que cela n’avait pas éliminé les troubles pour autant. - il a été retenu, à partir d'un contrat non rempli et non signé (donc d’un formulaire vierge et par conséquent sans aucune valeur probante) que l’association avertissait les locataires de prendre des précautions. Si tel était le cas, pourquoi les nuisances ont-elles continué ? - il a refusé deux attestations témoignant de la diffusion de musique en plein air au motif que cela ne constituait pas une nuisance (il a donc violé l'arrêt de la CA de 2005 qui a reconnu l’anormalité de tels troubles et donc interdit la diffusion de musique à l'extérieur des locaux, de jour comme de nuit). - mais, de façon totalement incohérente et contradictoire, il valide un témoignage similaire aux deux attestations précédentes qu'il a refusées...! - il n'a, à aucun moment, discuté des pièces produites et des arguments soulevés par mon avocat dans ses conclusions, ni même commenté les constats de gendarmerie qui évoquent pourtant la récurrence du problème... - il n'a retenu que les "bienfaits" de l'association (à démontrer sur le terrain et pas seulement en théorie dans ses statuts), « oubliant », « au passage », que toute activité doit nécessairement se faire en conformité avec la loi et dans le respect des autres, et que les pseudos bienfaits (qui restent à prouver, le bruit étant néfaste aussi pour les enfants) ne sauraient justifier la destruction de la santé d'autrui, ni la négation de ses droits. Bref, j’ai gagné ce procès à l’arraché en étant traitée plus bas que terre pour avoir « osé » faire respecter mes droits en demandant l’application de la loi et le respect d’une décision de justice. « Cerise sur le gâteau » : le lendemain du prononcé de l’arrêt, musique plein pot à partir de 20h, qui n’a fait que s’amplifier au cours de la nuit pour ne s’arrêter qu’à 5h20, au déclenchement de l’orage que j’ai évidemment béni ! Double appel à la gendarmerie, plainte au procureur, je ne baisserai pas les bras… Et j’espère que vous non plus ! Il existe des juges équitables, des gendarmes compréhensifs et consciencieux (qui m’ont aidée dans la mesure de leurs moyens), alors ne nous laissons pas faire, ni impressionner : « Celui qui combat risque de perdre mais celui qui ne combat pas a déjà perdu (B. Brecht)

Parole d'adhérent n° 340 mise en ligne le 02-07-2018

Soulagés !

S.R.S. de Poucharramet (31) le 01 juillet 2018 Bonjour Madame, Notre délégué, M. F., a pris contact avec nous aussitôt après l’adhésion /.../ Nous nous sentons enfin soulagés de nous savoir soutenus et guidés par des personnes compétentes à l’écoute des autres. Nous vous souhaitons une bonne journée. Cordialement. S&R.S

Parole d'adhérent n° 339 mise en ligne le 24-06-2018

Renouvellement de remerciements pour "précieux conseils"

C.C. de Fontaine (38) le 24 juin 2018 Bonjour Monsieur P., Je tenais à partager avec vous une très bonne nouvelle : la société Orange a bien démonté les systèmes de climatisation qui étaient à l'origine de nuisances sonores dans notre quartier . Je tenais à vous remercier encore une fois pour vos prévieux conseils ! Cordialement

Parole d'adhérent n° 338 mise en ligne le 23-06-2018

PAC Un adhérent relate sa propre expérience, MERCI à lui

E.R. de Ambronay (01) le 22 juin 2018 Dans le cadre de mon dossier " trouble anormal de voisinage " causé par des pompes a chaleur de nouveau ma synthese sur ce type de sujet : Ce qu’il faut retenir de 3 ans de conflit entre 2 maisons et une PAC au milieu : (pompe a chaleur) Avant toute chose les perdants sont les 2 parties qui s’opposent , les gagnants par conséquent le système avec les avocats ( mais indispensable pour l’arbitrage). Mon points de vue : -Vous êtes le seul a connaitre votre dossier et la situation c’est a vous de faire votre argumentation (photos , notes, plans, recherche internet , contact avec AABV etc…) -Un jugement en TI ( tribunal d’instance) n’est pas une finalité c’est un tremplin pour la cour d’appel et oui le fait de mettre des astreintes ouvre la porte d’un appel puisque la limite des 4000 € peut être dépassée. Être assuré pour ce type de situation n’est pas forcement bien il fausse les prises de risque , et oui si je perds mon procès je sors pas d’argent donc je fais appel. Ce qui est important : témoignages et certification des prises de mesure de bruit au sonomètre par un agent municipal. Rappeler les règles et bonnes pratiques qui sont indiquées par les fournisseurs de PAC. Ce qui est regrettable c’est de ne plus dire « bonjour » a ses voisins pour un manque de bon sens et de pragmatisme. Maintenant que l’affaire est terminée nous espérons tirer un trait dessus et essayer de repartir sur d’autre base. « Ce qui est bien c’est que l’on dort maintenant « je reste disponible pour toutes informations complementaires.

Parole d'adhérent n° 337 mise en ligne le 18-06-2018

Les gens plus détendus sans musique

G.C. de Roulans (25) le 17 juin 2018 Bonjour A. j'ai téléchargé le "constat des Infractions sans mesurage" et je l ai transmis au maire de ma commune. Hier j'ai eu une agréable surprise : d'habitude chaque année il y a un vide grenier juste à coté de chez moi avec un manège et de la musique. je ne sais pas si c'est le constat qui a fait effet mais hier il n y avait ni manège ni musique. Le vide grenier s'est déroulé sans un bruit et les gens m'ont semblé plus détendu.

Parole d'adhérent n° 336 mise en ligne le 01-06-2018

Conseils, écoute... et dialogue

P.M. de St Genis Laval (69), le 01 juin 2018 Bonjour Madame, /.../ mes soucis de nuisances sonores ont pu être résolus par la conciliation. Les conseils et l'écoute qui m'avaient été apportés étaient très profitables, et votre association a un réel intérêt publique dans la mesure où de nombreuses personnes sont confrontées à du bruit ou des nuisances qui leur rende la vie difficile. De mon côté, il m'avait été conseillé également de faire parvenir à mes voisins un courrier émis par mon syndic, mais je me remercie de ne pas l'avoir fait car cela aurait été malencontreux dans ma situation. Le dialogue a permis de régler cette problématique. Merci de toute façon pour votre soutien, car dans ces cas de figure, on se sent parfois seul. Avec mes meilleures salutations

Parole d'adhérent n° 335 mise en ligne le 24-05-2018

Depart du coq

F.M.P. (69) St Genis les Ollieres Bonjour Monsieur P, je me permets de vous tenir informé. Après de nouveaux échanges avec la police municipale en Avril, le coq à été définitivement enlevé et le journées n'en sont que meilleurs. Je vous renouvelle mes remerciements, votre courrier au maire a en particulier été très utile. Quoiqu'il en soit je reste vigilant pour la suite. Merci à l 'association et au plaisir.

Parole d'adhérent n° 334 mise en ligne le 31-03-2018

Attention aux travaux inadaptés qui aggravent les nuisances !

M. X?, le 22 mars 2018 Au 4ème étage se trouve un ancien grenier qui a été transformé en F2 dans les années 2000. Nous souffrons de bruits d’impact importants venant de cet appartement. Nous en avons fait part à la propriétaire et, avec bien du mal, sous les conseils de notre assistance juridique, nous avons obtenu d’elle un engagement écrit afin de réaliser des travaux précis devant mettre un terme à ces nuisances. Elle a fait réaliser ces travaux par son compagnon sans étude acoustique préalable. Elle s’était engagée par écrit à mettre une sous-couche résiliente et des bandes résilientes pour traiter les impacts. Elle a mis en réalité une masse lourde sans bandes résilientes (des professionnels m’ont dit que la masse lourde ne pouvait traiter que les bruits aériens ou qu’il fallait d’autres choses pour régler le problème) et les nuisances perdurent et se sont même aggravées en raison de la mauvaise exécution d’un plancher flottant qu’a mis la propriétaire comme revêtement final. Il semblerait ainsi que les travaux réalisés soient inadaptés et ont même aggravé la nuisance.

Parole d'adhérent n° 333 mise en ligne le 20-03-2018

l'AG de l'AAbV, une rencontre re-motivante

L.G. d'Amiens, le 20 mars 2018 Bonjour, Merci pour tout, malgré la météo un peu rude ce samedi sur Paris (il n'a pas neigé sur Amiens), je suis contente d'avoir participer à l'AG, et des échanges tenus toujours intéressants, chacun apportant sa contribution dans une bonne ambiance. Ce type de rencontre permet de se remotiver. Amicalement

Parole d'adhérent n° 332 mise en ligne le 15-03-2018

Le soutien de mon délégué m'aide beaucoup

J.S. de Marseille (13) le 15 mars 2018 J'avais adhéré un peu "par hasard" à votre association, me trouvant tellement démunie face à mes difficultés avec mes voisins (qui sont plutôt de l'ordre de l'agression sonore que du trouble de voisinage). Le soutien de mon délégué m'aide beaucoup, ces conseils sont très précis et pertinents. Mais il constitue également un soutien moral très important dans ce genre de situation! /.../ Je resterai fidèle à votre association, et dès que le temps me le permettra et que la vente de mon appartement sera faite, j'aiderai volontiers les autres adhérents. Je remercie encore mon délégué de l'aide et du soutien qu'il m'apporte.

Parole d'adhérent n° 331 mise en ligne le 08-02-2018

On n'est pas seul !

A.B. d'Albi (81), le 08 fevrier 2018 Merci pour tout ce que vous faites contre ce fléau, et merci de nous permettre de nous défendre. Ca calme certain, rien que de voir qu'il y a d'autres personnes qui se battent et qu'on est pas seul.

Parole d'adhérent n° 330 mise en ligne le 07-02-2018

Veritable liberation pour nos esprits !

R.D. de Breal sous Montfort (35), le 07 fevrier 2018 Bonjour , Ca y est l'expert est passé dans la nuit du 5 au 6 février et les nouvelles sont bonnes. Il a effectué ses mesures conformément à ce que l'on avait demandé (il faisait 0° C à 4H du matin avec absence de vent) Vous auriez vu la tête de notre cher voisin quand l'expert a déclaré que le bruit existait bien dans la chambre de ma compagne ! /.../ Maintenant nous attendons le rapport d'expertise pour avoir une idée de ce qui va se passer ensuite, et c'est avec un grand plaisir que je vais envoyer a notre maire et son merveilleux adjoint un extrait de ce rapport où l'expert apporte la preuve de la nuisance. En ce qui nous concerne, c'est une véritable libération pour nos esprits. "Ceux qui ne se battent pas sont sûrs de perdre, mais ceux qui luttent peuvent gagner" Nous vous tenons au courant pour la suite.

Parole d'adhérent n° 329 mise en ligne le 02-02-2018

Condamnation de la France par l'Union Européenne

L.G. d'Amiens (80) le 01 février 2018 Bonsoir, > En retour des voeux de la Présidente toujours motivée, je tenais à vous souhaiter à mon tour une bonne année ainsi qu'à vos proches, un peu sur le retard je le reconnais mais le début d'année était bien occupé... Je suis toujours interessée par la problèmatique des nuisances sonores en ville, et notamment sur la cohabitation et bars habitants, certes la mauvaise saison actuelle limite naturellement les nuisances. > Sachez que suite à une lettre ouverte à Madame le Maire de la Ville d'AMIENS par le Collectif d'habitants gêné par une boîte de nuit, ces derniers ont été invité à s'exprimer leur doléances au sein de la cellule de veille chargé du suivi de la Charte de la vie nocturne. J'ai entendu que Alain BOUGRAIN DUBOURG s'inquiétait de l'impact du bruit en ville sur les oiseaux, et notamment leur reproduction, et qu'à ce titre, la France a été condamnée par l'union européenne. Donc les oiseaux et les Hommes, c'est le même combat! finalement la condition des oiseaux peut être un moyen de sensibliser aussi les gens . Cordialement.

Parole d'adhérent n° 328 mise en ligne le 29-01-2018

Grand merci

G.R. du lot et Garonne, le 29 janvier 2018 Chère A., J’ai bien reçu les vœux de l’équipe de l’AAbv, je vous en remercie, et à mon tour je souhaite une excellente année 2018 pour vous et pour toute l’équipe. /.../ Donc je prends cette occasion pour dire un grand merci pour tous les conseils et tout le soutien que vous nous avez apporté au fil des années dans nos combats contre les bruiteurs. Amicalement G

Parole d'adhérent n° 327 mise en ligne le 18-01-2018

Très bonne nouvelle

C.D. de Nantes (44), le 19 janvier 2018 Bonjour Madame L., Il est encore temps pour moi de vous souhaiter une heureuse année 2018. Ce message est surtout porteur d'une très bonne nouvelle. En effet, mes voisines violonistes ont fini par déménager il y a 2 semaines maintenant. Je commence tout juste à me sentir à nouveau chez moi, avec toujours un peu de crainte que cette tranquillité ne dure pas. Alors bien entendu, je tenais à vous remercier sincèrement, vous et Mr A. mon délégué, pour votre soutien infaillible. Car cette heureuse issue a été possible grâce à votre travail à vous deux. Je vous souhaite une bonne continuation.

Parole d'adhérent n° 326 mise en ligne le 10-01-2018

Merci à toute l'équipe

K.M. de Paris, le 10 janvier 2018 Bonjour A., je vous souhaite une merveilleuse année 2018, et vous remercie ainsi que toute l'équipe d'AABVpour vos actions et votre soutien. j'espère pouvoir apporter ma pierre à l'édifice un jour. Merci pour ce guide que je consulterai avec grand intérêt. j'ai parlé de vous à une amie/.../ A très vite,

Parole d'adhérent n° 325 mise en ligne le 07-01-2018

La perseverance paye

A.R. de St Mathieu de T. (34), le 07 janvier 2018 Bonjour Anne, je te remercie de ces bonnes nouvelles ainsi que pour ce guide fort utile, et te souhaite en retour une bonne et heureuse année 2018, une bonne santé et le plein de silence ! ☺ J'en profite pour t'annoncer que notre voisine, et ses velléités d'ouverture de restaurant sous nos fenêtres risquent fort ne jamais voir le jour. En effet, à force d'intervention auprès de la mairie, de la préfecture et des forces de l'ordre, le projet s'est vu refuser la demande d'ouverture d'"Établissement recevant du public, cat 5", le maire lui ayant également de son côté signifié par recommandé AR l'interdiction de mener des activités commerciales en ce lieu. Bien sûr, elle continue de se débattre, mais à force d'opposition du voisinage, elle finira bien par mettre la clé sous la porte! Bon point. Par ailleurs, on continu le forcing auprès du maire, car il y a un projet de réhabilitation de notre secteur (qui est un vieux village classé) qui doit s'inscrire dans le nouveau PLU et on demande, avec l'aide de notre association de quartier, qu'à cette occasion y soit inscrit l'interdiction de toute activité commerciale dans le vieux village. Voilà, je me sens un peu l'irréductible gaulois, mais enfin, le calme et le silence retrouvés en vaut bien la peine. Je te remercie encore de ton aide, amicalement, A.

Parole d'adhérent n° 324 mise en ligne le 07-01-2018

Voeux et remerciements pour les informations

C.C. de Fontaine (38), le 07 janvier 2018 Bonjour, Je vous remercie pour vos voeux et vous présente à mon tour tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année. Je tenais à remercier tous les membres de l'association pour leurs actions : les informations que l'on trouve sur le site de l'association ainsi que les conseils de mon délégué m'ont été par deux fois très précieux. Sincères salutations

Parole d'adhérent n° 323 mise en ligne le 29-12-2017

30 000 euros de Dommages et Interets

Y.R. de Rennes (35), le 29 decembre 2018 Bonsoir Madame, Je vous souhaite d excellentes fêtes de Noël et de fin d année J ai reçu il y a 3 semaines l ordonnance du juge du TGI. Celui confirme la responsabilité de mon agresseur à hauteur de 80 % et m impute donc une responsabilité de 20 % eu égard à mon attitude agressive alors que j ai reçu une série de 3 coups très violents Heureusement j ai réussi a prouver la réalité de mon préjudice malgré les mensonges de la partie adverse La note totale à la charge de mon adversaire se monte à environ 30 000 euros frais compris Maintenant comment vais je recouvrer cette somme ?! Bonne soirée cordialement

Parole d'adhérent n° 322 mise en ligne le 27-12-2017

2017 - VMC Boulangerie - Cour d Appel de Nimes GAGNE

Un de nos delegues nous fait connaitre le resultat d un jugement : la source de nuisances : la VMC d une boulangerie les parties adverses : la boulangerie et le Syndic proprietaire La Cour d'Appel de Nimes a statue le 20 avril 2017 : Boulangerie et Syndic deboutes, adherents vainqueurs. Dommages et interets pour les adherents : 8 800 + 2 500 + 800 euros Le jugement est insere entierement dans notre rubrique Jurisprudences au numero 492 Etablissement Bravo a tous

Parole d'adhérent n° 321 mise en ligne le 22-12-2017

Une vraie mine d'or

F.S. Paris, le 22 decembre 2017 Bonjour, Tout d'abord, je tiens à vous remercier et à remercier l'Aabv pour la qualité des informations mises à disposition sur le site de l'association. C'est une vraie mine d'or. /.../

Parole d'adhérent n° 320 mise en ligne le 21-12-2017

Merci à tous

C.L. Paris le 21 decembre 2017 Bonsoir, Merci beaucoup le message superbe cadeau de Noël qui redonne de l'énergie pour se battre. Merci à tous pour le travail accompli au cours de cette année 2017. Je vous souhaite un joyeux Noël et une bonne et heureuse année 2018.

Parole d'adhérent n° 319 mise en ligne le 04-12-2017

Suite aux 8ème Assises Nationales du CIDB 2017

P. A. de Paris, 04 decembre 2017 Chère Madame, Je vous remercie pour votre courriel et ai, selon vos recommandations, pris ce jour l'attache de ma Déléguée /.../. Je lui lui ai adressé par courriel un exposé de la situation et les pièces afférentes afin qu'elle puisse avoir une vision la plus complète pour prodiguer ses conseils. Je tiens à vous dire que j'apprécie beaucoup ce que vous faites au sein de l'AAbV (j'étais dans l'assistance mercredi dernier lors de l'atelier sur les démarches) et le soutien aux membres de l'association et à la défense d'un bon environnement sonore pour tous. Avec mes remerciements,

Parole d'adhérent n° 318 mise en ligne le 30-11-2017

Reconciliation avec les services publics !

E.P. de l'Albenc (38), le 30 nov. 2017 Sur ma commune, l'ARS est venue faire des mesures de PAC d'un particulier à la demande du maire ( je n'y suis pour rien) et a accepté de venir poser les appareils sur une nuit de froid parce que jeudi dernier était le jour le plus chaud des 30 derniers jours. La technicienne a bien rappelé que les mesures n'étaient pas prévues, mais elle les fait pour aider la mairie à avancer. Cette dame vous réconcilie avec le "service public" !

Parole d'adhérent n° 317 mise en ligne le 30-11-2017

Acousticien & AAbV "Un pas de géant dans la procédure"

C.M. de St Blaise (38), 28 nov. 2017 Bonjour M. P. M. Dubard nous a adressé hier son rapport définitif, qui nous est favorable, puisqu'il y a des émergences nocturnes et diurnes tant en pondération A qu'en spectral (es ?). /.../ Pour information, la MAIF a intégralement pris à sa charge l'intervention de M. Dubard, compte tenu du déni de nos voisins dans leurs conclusions. Notre assureur a cependant estimé que la venue d'un huissier était inutile, puisque l'objectif premier est d'obtenir une expertise judiciaire. /.../ M. Dubard est vraiment quelqu'un de très compétent et réactif avec qui nous avons eu de nombreux échanges (pas seulement consacrés aux bruits des PAC, tant ce monsieur est par ailleurs sympathique et cultivé !). Son rapport, très détaillé et minutieux, devrait, je pense, nous permettre de faire un pas de géant dans la procédure. Nous tenions encore une fois à vous remercier, car c'est grâce aux conseils et au réseau de l'AABV que nous avons pu avancer efficacement dans cette affaire. Dans l'attente du rapport de M. Dubard et dans le respect du principe du contradictoire, notre avocate a demandé un renvoi d'audience au mercredi 6 décembre, la semaine prochaine donc. M. Dubard me dit que le juge pourrait s'estimer suffisamment éclairé avec son rapport. Nous verrons bien, car il reste encore la question de la pompe à piscine. Evidemment, je vous tiendrai informé de la suite donnée, Bien cordialement,

Parole d'adhérent n° 316 mise en ligne le 17-11-2017

Pompe à chaleur - jugement gagné - merci pour vos conseils

E.R. d'Ambronay (01), le 17 novembre 2017 Bonjour, juste pour vous dire que la Cour d'appel de lyon m'a donné raison nous avons eu un jugement en notre faveur . j'attends le delai pour qu'il demonte les pompes a chaleur et me paye mes frais d'avovat et dommages. /.../ merci pour vos conseils je ferais egalement une synthese sur mon affaire que je partagerais avec vous ( points positif/negatif)

Parole d'adhérent n° 315 mise en ligne le 02-11-2017

Déplacement de la Pompe à Chaleur

M. L. de Pornic (44) /.../je tenais à vous remercier pour les bons conseils que vous m'avez prodigués. J'ai beaucoup apprécié votre implication personnelle, vos réponses concises, adaptées, pertinentes et rapides. Vous pouvez classer le dossier L., sous la pression, mon voisin a finalement décidé de déplacer sa pompe à chaleur (et je suppose de la remplacer par un modèle plus récent, moins bruyant) , et la nuisance n'existe plus. Je vous remercie sincèrement de votre dévouement et de votre efficacité. Bien cordialement.

Parole d'adhérent n° 314 mise en ligne le 02-11-2017

Incroyable mais vrai !

V.H. de Malansac (56) Bonjour A-M, /.../ Je n'ais pas souhaité que tu continues notre affaire cet été car en rentrant fin mai de nos multiples déplacements nous avons constaté fortement que l'usine à cochon faisait beaucoup moins de bruit , trop beau pour y croire on voulait voir si cela continuait dans la durée , et oui !! Incroyable mais vrais nos actions communes et surtout ton super travail a porté ses fruits ! La soufflerie cet été était très discrète , il n'y a que la nuit où le moteur est un peu plus fort mais rien avoir avec avant. ils ont du certainement changer des moteurs trop vieux et également celui de la pompe à lisier qui était terrible . Sans notre action ils ne l'auraient jamais fait d'eux même , ils auraient certainement attendu la panne pour intervenir ! Merci mille fois A-M pour tout ton temps de perdu pour servir ma cause, tu as été royale !! Nous sommes heureux de ne plus vouloir déménager l'endroit est tellement magnifique! /.../ Merci pour tout

Parole d'adhérent n° 313 mise en ligne le 17-10-2017

Admiratif !

D.M., St Anne, Martinique, le 16 octobre 2017 Encore une fois je suis admiratif pour les résultats obtenus au niveau national pour la lutte contre le bruit. J'ai même vu un panneau en bordure de plage interdisant la musique amplifiée.

Parole d'adhérent n° 312 mise en ligne le 09-10-2017

"Bruit de Voisinage et Lumière artificielle" du 07 oct. 2017

C.L. de Paris, le 09 octobre 2017 Bonjour A, Un très grand merci pour les conférences, spectacle et débats de samedi dernier...en regrettant le peu de monde dans la salle. En ce qui me concerne, je suis venue accompagnée d'un ami que j'avais eu du mal à convaincre et qui au final a été particulièrement heureux de s'être déplacé. /.../ Merci encore à toutes et à tous. Cordialement

Parole d'adhérent n° 311 mise en ligne le 02-10-2017

Félicitations : la Prefecture souhaite rencontrer les asso

D.I. d'Ales (30) le 02 octobre 2017 Riverains du circuit de vitesse J’ai écrit à A. à propos de la lettre envoyée au préfet de Nîmes en lui disant que cela tombait à point nommé, et la félicitais du travail que vous aviez fait. Dans sa réponse, toute à son honneur, elle me disait que tu méritais plus qu’elle ces félicitations. Donc, je te fais part de mes félicitations pour le travail effectué, et ce d’autant plus que à certains moments j’ai été un peu sceptique… Amende honorable, donc. Le décret d’août a été un coup de tonnerre dans les préfectures, dans le Gard également. Tout ceci s’est matérialisé par une demande de la préfecture puis de la sous-préfecture de rencontrer les associations, ce qui est tout-à-fait nouveau. Il semblerait qu’il y ait un esprit de conciliation, mais avec l’âge et l’expérience je suis devenu méfiant. Attendons donc de voir, et ne baissons pas la garde. /.../ Il faut veiller à éviter un retour de bâton du lobby pro circuit.

Parole d'adhérent n° 310 mise en ligne le 02-10-2017

Pour notre plus grand bonheur, travaux réalisés

T.H. de Communay (69), le 02 octobre 2017 Pour faire suite à mon dernier RDV du 26/09 avec Mme C. chez le conciliateur de justice, un accord a été trouvé pour le déplacement de la PAC sur le côté opposé de leur habitation. Pour notre plus grand bonheur, Les travaux ont été réalisés jeudi dernier !! Je tiens à vous remercier ainsi que l’association pour votre support tout au long de ce dossier qui nous a permis d’organiser notre action.

Parole d'adhérent n° 309 mise en ligne le 16-09-2017

Profonde gratitude

C.M. de St Blaise du B. (38140) le 16 sept. 2017 Madame, Monsieur, Mon compagnon, XXX, et moi-même tenions à vous exprimer notre profonde gratitude pour l'aide que vous nous apportez dans l'épreuve que nous traversons. Sans l'indéfectible et précieux soutien des représentants de l'association AABV, sans la réactivité et l'efficacité de M. P., nous serions sans doute devenus fous. Merci pour tout, Bien cordialement,

Parole d'adhérent n° 308 mise en ligne le 21-08-2017

Circuit de Vitesse - référé gagné pour les Riverains

Association Riverains ARAS Communiqué de presse - août 2017 Vendredi 11 août la société DS Events, société privée à but lucratif  qui exploite le circuit a assigné l'association des riverains (ARAS) en référé, c'est à dire en urgence, devant le tribunal d'Albi.  Pourquoi? Parce que le patron de DSE avait pris ombrage (au cœur de l’été c’était normal) devant les affiches que nous avions placées (depuis le mois d'avril !) à  divers endroits du Séquestre dans les panneaux municipaux et notamment face à  l'entrée du circuit. Nos affiches indiquaient que le circuit faisait du bruit, polluait et portait préjudice à la santé des riverains. Il était question pour nous d’informer les personnes qui se rendent sur le circuit en toute bonne foi sans imaginer que le circuit puisse constituer une nuisance pour ceux qui habitent à côté. DS Events de con côté a considéré que de telles affirmations le déshonoraient et lui portaient préjudice. En effet d’après eux, participants, spectateurs et sponsors, inquiets de nos affiches risquaient de ne pas venir au Grand Prix d’ALBI et de faire capoter cette manifestation. Il nous était donc demandé d'enlever ces affiches et de payer 2000 euros par jour et par affiche de dédommagements à DSE. On pourrait croire qu’il s’agit d’une plaisanterie, mais non c’est bien la réalité ! Sans doute que DSE pensait nous mettre en difficulté en nous faisant convoquer en plein mois d'août et qu'elle pensait que le juge la croirait sur parole en affirmant que le circuit ne pollue pas, ne fait pas de bruit et est bénéfique pour la santé. Nous avons fait valoir que les responsables du circuit se couvraient de ridicule et perdaient une bonne occasion de se taire. Mais chassez le naturel il revient au galop (de course) !   Le juge a pris sa décision par une ordonnance datée 18 août 2017 : Extraits : «Déboutons la société DS Events de l’ensemble de ses demandes » « Déboutons l’Association des riverains de sa demande au titre des dispositions de l’art 700, code Procédure civile » « Condamnons la société DS Events aux dépens de l’instance »   Le bon sens l’aura emporté sur l’outrance et la mauvaise foi. La justice est passée….mais les nuisances Non ! L'association des riverains du circuit (ARAS)

Parole d'adhérent n° 307 mise en ligne le 26-06-2017

Problème de clim définitivement résolu

D.L. de Tarbes (65), le 26 juin 2017 Bonjour et merci pour votre accueil, En fait je vous rejoins parce que j'étais adhérent depuis plusieurs années et vous m'avez aidé à faire déplacer (avec le médiateur de la mairie) la clim qu'un voisin avait installé dès son arrivée, juste en face de mes fenêtres. J'étais ensuite resté adhérent, puis après /.../ un mauvais et long passage de mauvaise santé ont fait que je suis resté éloigner de vous environ 1 an. Pour en revenir au problème de clim, il est maintenant définitivement résolu, mais j'ai gagné dans l'histoire la haine très tenace du voisin en question. Cordialement

Parole d'adhérent n° 306 mise en ligne le 19-06-2017

Une démarche convergente réussie

JMB, La Tour d'Aigues (13), 18 juin 2017 Bonsoir, La nuit dernière s'est finalement bien passée car, contrairement aux années précédentes, le voisin a fait attention. Le niveau de bruit était pour une fois raisonnable et la fête s'est terminée vers minuit et demi à ce qu'on m'a dit (c'est dire qu'il ne m'a pas empêché de dormir).  Il faut dire qu'il y a été incité par un courrier signé de ma femme accompagné de quelques textes dont j'avais surligné les passages les plus importants. De plus sa voisine la plus proche était allée voir la gendarmerie dès le début de la semaine ainsi que le DGS de la mairie. C'est probablement le résultat de quelques signaux concordants. C'est ce que j'appelle des actions "convergentes et simultanées".

Parole d'adhérent n° 305 mise en ligne le 06-06-2017

Merci

L.M. de Nielles les Calais (62), le 06 juin 2017 Je ne saurai jamais comment vous remercier, l’association mais surtout vous Cher délégué. Vous sachant présent cela nous a beaucoup aider. Si un jour vous êtes dans le coin, n’hésitez pas. Merci LM @ FM

Parole d'adhérent n° 304 mise en ligne le 06-05-2017

Adhérent depuis le début des années 90

M.C. de Paris, le 06 mai 2017 Je suis adhérent depuis le début des années 90 et j'ai été assisté à l'époque pour la résolution de mon problème de bruit de voisinage par Mme S. pour le tribunal de police et par un avocat pour le TGI ! Ce problème est résolu depuis maintenant une vingtaine d'années (mais je reste adhérent... !). Bravo pour toute votre action et tous mes voeux de succès et de longévité pour l'AAbV. Bien cordialement

Parole d'adhérent n° 303 mise en ligne le 23-03-2017

Participer à l'AAbV

S.T. de Paris, le 23 mars 2017 Bonjour, J'ai été très surprise de recevoir le retour envoyé aux adhérents le 20-03-2017 sur la réunion du 18 mars. En effet le manque de communication évoqué m'est totalement étranger. Je vis tout le contraire à l'AAbV. Oui j'aurais pu en témoigner clairement le jour de l’AG /.../ Certains adhérents ne se manifestent pas: C'est dommage en effet car ils se privent de vos lumières et de votre énergie véritablement reconstituante. Me mettant à leur place : Cela prend du temps (et en fait perdre) de comprendre puis accepter puis se plier au processus  juridique alors que l'on se sent déjà accablé par les faiseurs de bruit. C'est comme une nouvelle langue à apprendre et pratiquer. Avant de voir cet apprentissage comme un avantage, ça demande du temps et encore du courage. C'est donc très important que l'AAbV ait communiqué sur ce point en encourageant les gens à vous solliciter pour sortir de leurs difficultés. Et là, chapeau bas pour votre investissement dans cette tâche. Je lis que certains adhérents trouvent que l'on ne s'occupe pas assez d'eux: ....?.... Selon mon expérience, il n'est pas possible de dire cela sauf si l'on s'attend à ne pas faire SA propre part du travail pour sortir de SON   propre problème. Il ne s'agit pas de se décharger de nos difficultés. Mais, pour qu'elles soient résolues définitivement, il faut en garder la responsabilité pour comprendre ce qui demande à être résolu de nos difficultés personnelles dans l'épreuve qui nous est donné de traverser. Chères trois fées de l’AAbV, je vous renouvelle mon admiration pour ce que vous donnez, bien, avec justesse, c’est-à-dire en respectant la créativité de l'adhérent et sa capacité à évoluer dans la prise en compte d'un problème. Jamais un professeur de peinture n'a pris mon pinceau pour me montrer comment faire, c'est du même ordre, Et participer, c'est retrouver l'énergie qu'on nous a pillée. Bien à vous, Sylvie

Parole d'adhérent n° 302 mise en ligne le 23-03-2017

Effet néfaste du bruit sur la personnalité

RD de Breal/Montfort (35), le 23 mars 2017 /.../ L'expert passe ce soir à partir de 22H et la température annoncée est de 6°C. Il est grand temps d'en finir avec tout cela, un de mes amis m'a dit que j'avais changé et que je ne plaisantais plus comme avant. On ne s'en rend pas compte, mais petit à petit nous changeons quand une chose nous pourrit l'esprit. /.../

Parole d'adhérent n° 301 mise en ligne le 15-03-2017

Remerciements

S.G. de Strasbourg, le 14 mars 2017 Je peux vous assurer que vous insufflez un souffle d'espoir à ma voisine et à moi. Nous vous en sommes très reconnaissantes !! Vous savez bien comment organiser les choses. On ne trouve ps tout dans la documentation.  /.../ je tiens encore à vous remercier. Cela me rassure. je peux enfin me concentrer sur mes concours, je n'arrivai plus.   Si moi de mon côté je peux vous aider dans votre association à mon humble mesure je le ferai. /.../

Parole d'adhérent n° 300 mise en ligne le 09-03-2017

Encore merci

S.G. Collectif de Riverains, Strasbourg, le 09 mars 2017 Tout d'abord je voulais vous remercier pour le travail et l'existence de votre association qui me redonne de l'espoir. /.../ Encore merci, bien sympathiquement

Parole d'adhérent n° 299 mise en ligne le 07-03-2017

Jugt gagné mais les troubles continuent ! expulsion à venir

MCA, de Salleles d'Aude (11), le 06 mars 2017 Bonjour, je vous transmets le jugement que j’ai obtenu en juillet dernier du tribunal de proximité de Narbonne contre mes voisins. Malgré ce jugement, le voisin a continué à avoir le même comportement, il s’agit d’un toxicomane insolvable qui a aussi des troubles mentaux importants. La propriétaire s’est enfin décidée à le faire partir et a obtenu un jugement favorable à son expulsion en janvier. J’attends actuellement de voir si cette expulsion va être exécutée et quand car après le passage de l’huissier en janvier il a eu une crise de violence et s’en est pris à ma maison en essayant de casser une fenêtre avec un ballon. En tous cas, je vous remercie pour votre aide et pour le travail que fait votre association. Cordialement

Parole d'adhérent n° 298 mise en ligne le 23-02-2017

fin de 6 années de cauchemar : terrain de moto-cross

F.J. de Maleville (12), le 23 fev. 2017 Bonjour Monsieur. Je découvre ce courrier avec votre message,/.../. C'est une excellente nouvelle qui met fin à 6 années de cauchemar pour moi et ma famille, à quelle je vais la transmettre immédiatement. Je vous remercie chaleureusement pour votre aide, et me rend compte à quel point les choses ont changé pour nous le jour où j'ai découvert votre association. A ce sujet, je suis prêt à m'investir, dans la mesure de mes disponibilités, pour être relais ou conseil de l’AAbV dans ma région. Je tiens compte pour la suite de vos conseils. En vous remerciant encore une fois, je vous souhaite chez nous la bienvenue si vous venez à passer dans notre région. Bien cordialement. FJ

Parole d'adhérent n° 297 mise en ligne le 08-02-2017

La lutte doit continuer

AMW, déléguée de l'AAbV, à tous ses adhérents, le 8 février 2017 Bonjour à tous, Je m’adresse de nouveau à vous, victimes de bruit, pour vous demander de conserver votre soutien à l’AABV afin qu’elle puisse continuer son action et rester crédible aux yeux des pouvoirs publics à chaque fois qu’elle intervient pour faire respecter la loi sur le bruit et tenter de la renforcer. Que votre problème personnel ait été réglé ou non, la lutte contre ces nuisances sonores qui nous ont pollué la vie, voire rendus malades, doit continuer. Nous ne devons pas penser qu’à nous, nous devons aussi penser à ceux qui en sont toujours victimes parmi nous ou qui le seront un jour. Pour aider l’AABV à poursuivre son action, dont vous pouvez juger l’étendue et l’implication en vous rendant régulièrement sur son site, je vous prie instamment de ne pas la laisser tomber en restant adhérent (31 €/an) ou en devenant sympathisant (10€/an). D’avance, je vous remercie de tout cœur. Me donner de vos nouvelles me ferait également un immense plaisir. Avec mes salutations cordiales et solidaires.

Parole d'adhérent n° 296 mise en ligne le 02-02-2017

Défense du Droit au Calme

R&M. C du Tréport (76), le 02 février 2017 BONNE ANNEE à toute l'équipe de l'AABV remplie de calme et de sérénité et BON COURAGE. Vous en avez grand besoin tant il est de plus en plus difficile de défendre son DROIT AU CALME face aux auteurs de troubles de plus en plus nombreux et de plus en plus irrespectueux de notre tranquillité, et face aux interlocuteurs des administrations qui ne sont, malheureusement, pas toujours à votre écoute. Il s'agit pour vous d'une lutte perpétuelle dans vos démarches et vos interventions auprès des perturbateurs de notre tranquillité, ainsi que pour vous faire entendre auprès des Administrations et faire respecter les lois et leurs décrets d'application - quand ils existent ! Je suis pleine d'admiration, je dois dire, à l'égard de votre difficile travail pour la défense de la tranquillité de nous tous, travail qui nécessite du temps, de la disponibilité, de l'énergie,du courage et aussi de la persévérance. /.../ Bien sincèrement, vos fidèles adhérents Roger et Monique

Parole d'adhérent n° 295 mise en ligne le 23-01-2017

Belle victoire à Marseille

A.R. (pour un collectif de riverains), Marseille (13), le 23 janvier 2017 Bonjour, Nous sommes un collectif sur Marseille crée en mars 2016, après une lutte sans relâche mais non efficace. Nous avons fait appel a votre association et cela a été très très efficace et nous vous en remercions. En effet nous avons juste envoyé les courriers que notre tuteur nous aidait a rédiger. A partir de ce moment la les choses ont changé. Il y a eu une première fermeture administrative de 8 jours en août 2016, après il s'est calmé et nos nuits ont été meilleures. Puis nous avons insisté pour que la terrasse non autorisé de 22 tables disparaisse, et nous avons gagné.Début septembre une énorme soirée étudiante de plus de 150 personnes a provoqué chez les habitants une colère énorme et les gens ont enfin appelé la police. Nous avons vu arriver 6 voitures de la police nationale et municipale, qui ont évacué les clients. Et 3 mois après jours pour jours il y a une une fermeture administrative pour un mois, suite a cela le gérant a vendu. Il aura fallu moins d'un an pour faire craquer cet individu. Le combat continu bien sûr mais encore merci.

Parole d'adhérent n° 294 mise en ligne le 04-01-2017

Les choses finissent par s'arranger

C.R. du Chesnay, le 04 janv. 2017 Bonjour A. et meilleurs vœux, /.../ je voulais vous signaler que mes problèmes sont résolus. Pendant 2 ans l’appartement au-dessus du mien a été occupé par une famille de gens vivant de jour comme de nuit, je ne pouvais plus dormir et j’appréhendais meme le retour du bureau le soir. Après de nombreuses lettres au Syndic, au propriétaire, au Maire, cette famille est finalement partie, s’estimant « harcelée ». C’est aujourd’hui le propriétaire qui a récupéré son bien et va l’occuper (un couple de retraité). Pour le moment, tout va bien. Les choses finissent par s’arranger mais j’ai vécu deux années réellement difficile. J’ai retrouvé le sommeil et ma tension est devenue plus que normale. Cordialement

Parole d'adhérent n° 293 mise en ligne le 04-01-2017

De tout coeur avec vous !

R.D. & C.H. de Breal/Montfort (35), le 03 janvier 2017 Bonjour A. Recevez en retour, vous et toutes les personnes de votre association, nos bons voeux de réussite contre tous ces gens qui nous pourrissent la vie, ainsi qu'une bonne santé. /.../ Votre bilan pour 2016 est très bon, il faudrait pouvoir contraindre les pouvoirs publics à encadrer par des textes particuliers l'installation et l'exploitation des P.A.C. Continuez comme cela, nous sommes de tout cœur avec vous !

Parole d'adhérent n° 292 mise en ligne le 24-12-2016

Joyeux Noël !

R.D. de Breal sous Monfort (35), le 24 décembre 2016 Bonjour A., Merci pour tout votre travail et aussi pour cette façon que vous avez de remonter le moral des personnes qui souffrent du bruit. Mlle H. et moi même vous souhaitons un joyeux noël.

Parole d'adhérent n° 291 mise en ligne le 26-11-2016

Expérience postive et procès gagné au PENAL

S.T. Paris, le 25 nov. 2016 Chères mesdames, C’est aujourd’hui que je suis allée à la barre du Tribunal de Police écouter le Jugement en délibéré : Le Président a d’abord résumé l’histoire pour l’auditoire avec humour et empathie. Il m’a informée que P.C. avait quitté les lieux. Je lui ai confirmé que j’en vais été informée. Puis il a rappelé qu’il y avait 17 infractions. Il m’a informée qu’il a évalué chacune à 100€ = 1700€ En compensation des frais de justice je recevrai 1000€ Pour la partie Civile, vous AAbV, c’est 200 € qui ont été retenus. Là, comme le Président a émis un doute sur l’efficacité d’une association, j’ai pris la parole pour témoigner que l’AAbV avait été non seulement un soutien moral, mais aussi une aide concrète dans les démarches à réaliser, que les personnes avec qui j’étais en lien sont pleine d’idées pour chaque situation, et aussi que l’association est une aide précieuse pour nous faire redescendre quand nous devenons trop réactifs nous-mêmes. IL a alors parlé du besoin d’empathie des victimes et a verbalisé qu’il avait bien entendu l’importance réelle du rôle de l’Association. Il a alors rappelé à tt le monde que la Justice est au service du peuple depuis la Révolution Française. Et il a attendu ma réaction: Alors j’ai dit qu’en tant qu’ancienne enseignante, la période que j’avais passé dans cette affaire m’avait beaucoup questionnée sur le vide à l’école de l’enseignement des bases du droit alors qu’elle est supposée préparer de futurs citoyens à affronter le monde. J’ai ajouté : Je ne sais pas ce qui est possible de faire? Il m’a répondu : Ce que vous venez de faire, merci. C’était fini. /.../ En ce qui me concerne : Le calme est revenu dans mon foyer. 1700 + 1000 € font 2700€. J’ai eu 3600€ de frais d’avocat. Les plumes que j’ai laissées valaient la peine car l’histoire que j’ai vécue m’a fait grandir. Tout a un prix. Accepter de le payer fait partie de la règle. J’ai un sentiment de justice et d’ordre rétablis. Je me sens bien. Je peux de nouveau regarder les gens de l’immeuble en face. Quant à eux... Je ne voudrais pas être dans leurs souliers. Je garde de mes contacts avec chacune de vous un souvenir fort et amical, et j’espère que la réunion de Mars me permettra de vous rencontrer, En attendant, je range mon dossier à la cave et je vous souhaite une très belle fin d’années avec de bons accomplissements encore pour la terminer, Bien sincèrement,

Parole d'adhérent n° 290 mise en ligne le 13-11-2016

PAC étape reussie avec lAAbV, la MAIF et Maitre KLEIN à Aix

P.C. Carry le Rouet (13), le 13 nov. 2016 Bonjour, Veuillez trouver ci-joint les courriers reçus par M° KLEIN. Notre avertissement à la partie adverse de demander au juge qu'il interdise l'utilisation de la PAC cet hiver a bien fonctionné puisqu'ils y renoncent enfin.... pour une chaudière électrique !!. De plus, ce remplacement est déjà effectif car leur installateur est intervenu la semaine passée et qu'elle a été enlevée. Nous savourons cette 1ère réussite mais pour qu'elle soit définitive, il reste le réglement financier sachant que nous en sommes à 120000 € de dépense dont 7800€ d'expertise (4500 € ont été pris en charge par la MAIF) . Nous espérons que les dédommagements couvriront nos frais et un rendez vu avec M° KLEIN à ce sujet. Nous avons franchi cette 1ére étape avec succès et je vous remercie à nouveau de vos précieux conseils.

Parole d'adhérent n° 289 mise en ligne le 20-10-2016

Maître Chaussée à l'honneur

A.B. de St Mandrier (83), 20 oct. 2016 /.../ Pour parler de Maître CHAUSSEE quelle femme formidable, sensible travailleuse compétente. Dans le cas d’une victime dans le var et même en PACA en recherche d’un avocat pour une affaire bruit, n’hésitez pas à la recommander. Avec elle en première audience pour mon affaire le résultat eut été différent. N’hésitez pas de la remercier en lui communiquant toute ma satisfaction, sans même présumer du résultat de l’appel. Bonne journée

Parole d'adhérent n° 288 mise en ligne le 27-09-2016

Energie et force

S.T.Paris (18ème), 27 sept. 20016 Merci, Vous me transmettez énergie et force pour être à la hauteur du combat, Merci. Je pensais à vous aussi pendant la collecte des Attestations. Les personnes que j’ai rencontrées à l’AAbV m’ont vraiment aidées à ne pas céder à l’idée de baisser les bras. Votre travail concret qui adhère aux besoins des adhérents et votre perception juste des forces en jeu est formidable. Je suis vos conseils pour demain, et je vous remercie pour l’intérêt que vous portez à mon travail,

Parole d'adhérent n° 287 mise en ligne le 12-09-2016

Travail essentiel...

MC ; Commissariat de Police de Sarcelles, le 12 sept. 2016 /.../ En tout cas je continue

Parole d'adhérent n° 286 mise en ligne le 01-09-2016

Notaire et conciliateur... une aide pr

C.R. de Plougerneau (29), le 31 ao

Parole d'adhérent n° 285 mise en ligne le 28-08-2016

Comment j'ai obtenu 17 PV des Forces de l'Ordre

S.T. Paris (XVIII